Une association active

Au service de notre environnement

Une association active

18 septembre 2018 Divers 0

Vendredi 25 mars 2016, la jeune association A.P.P. a tenu sa deuxième A.G. à Sainte-Foy.

En présence de nombreux adhérents et de représentants de la municipalité foyenne, Daniel Rémignon, président d’A.P.P. a dressé le tableau des activités de l’année écoulée, en l’occurrence, les actions menées pour la disparition des enseignes  et pré enseignes hors agglomération; l’action déroulée à la suite de l’abattage sauvage des tilleuls de Luçon; la rencontre pour la fermeture d’une décharge illégale à Talmont ; les nombreux contacts près des maires; la distribution de flyers… L’année 2015 a été chargée en mouvements.

Une intervention très appréciée de Dominique Saumet, très introduit dans les milieux militant pour l’environnement a détaillé le réaménagement du parc régional du Marais Poitevin. Il a donné également certaines clés pour combattre les abus fréquemment constatés.

Lionel Vrignon, vice-président de l’association a dévoilé un courrier adressé aux maires des communes environnantes, leur demandant d’intégrer à leurs plans graphiques les haies et arbres remarquables existant. Ce qui aurait pour but de les protéger. La plainte déposée à la suite de l’abattage des tilleuls à Luçon s’est vue classée sans suite, du fait que ces arbres ne bénéficiaient d’aucune protection.

L’association A.P.P. est active sur dix communes côtières, de Talmont à Brétignolles. Ses effectifs sont passée de 50 à 175 adhérents en 2015. L’objectif à atteindre est 300 en 2016. A vos bulletins d’adhésion!

Etait présent à cette A.G. un représentant de MERAVENIR, association jumelle avec laquelle A.P.P. compte bien développer des projets. Jumelle car les buts sont très proches. A.P.P. vise à protéger la terre, et MERAVENIR alerte sur tous les problèmes liés à la mer.

La conclusion apportée par les intervenants insiste bien sûr le fait que les associations sont là pour agir dans le sens de la protection de l’environnement . Il est ajouté que les citoyens qui s’estiment responsables peuvent aussi, dans la mesure de leurs moyens, s’investir, peut-être plus modestement, mais de manière tout aussi efficace, dans cette optique.

Le Conseil a été élu  soit: Jean-Marc MACOUIN, Lionel VRIGNON, Colette LECONTE, Catherine FITAN, Frédéric PANNETIER, Daniel REMIGNON.

On peut en savoir davantage en lisant l’article d’OUEST-FRANCE du mercredi 30 mars 2016.